la pose de la sous-station électrique du premier champ éolien en mer français

La sous-station électrique destinée à transporter vers la terre l'électricité produite par les éoliennes du premier champ éolien français vient d'être mise en place au large de la presqu'île du Croisic. Le Pioneering Spirit, plus grand navire du monde, est venu réaliser cette opération.

L'opération se passe au large. Sur la ligne d'horizon. Depuis la terre, on aperçoit la silhouette du plus grand navire du monde, venu pour soulever et mettre en place les éléments de cette sous-station électrique.

Le Pioneering Spirit, propriété de la société suisse Allseas, avec ses 382 mètres de longueur ne peut pas passer inaperçu depuis la côte. Le navire, d'une surface grande comme presque 5 terrains de football de L1, peut soulever une charge de 45 000 tonnes. Bien plus qu'il n'en faut pour mettre en place le jacket, la structure immergée qui porte la sous-station, et la sous-station elle-même.

Les fondations des 19 prières éoliennes sont désormais installées. Le navire câblier, chargé de mettre en place les câbles entre les éoliennes, se trouve sur zone actuellement et poursuit ses opérations.

20% de la consommation de la Loire-Atlantique

Cette sous-station, qui recevra l'électricité des 80 éoliennes Haliade du parc, a pris le large le 17 août. Elle est désormais mise en place. Ne manquent plus que les éoliennes. Elles se situeront entre 12 et 20 kilomètres de la côte. Les transformateurs de la sous-station vont collecter l’électricité produite par les éoliennes, pour porter la tension à 225 000 volts, avant son raccordement par un câble sous-marin au réseau terrestre via le poste RTE à Prinquiau. Le chantier a été réalisé par les Chantiers de l’Atlantique pour EDFRenouvelable.

 

Le champ éolien, d'une puissance de 480 mégawatts (MW), produira 20% de la consommation du département de Loire-Atlantique fin 2022.